FORET'OISE - 12e EDITION - 19 ET 20 SEPTEMBRE 2015

Le dimanche, le parcours partait de Villers sous Saint Leu pour rejoindre Montataire et Creil en logeant l'Oise.

Nous sommes partis du château de Villers, où nous avons été accueillis royalement par la Municipalité avec une visite très détaillée du château, une présentation des travaux effectués au fil des ans pour permettre à ce bâtiment de retrouver une grande partie de son panache. Quelle bonne surprise, un accueil très sympathique, une journée qui démarre par le plaisir des yeux et pour parfaire le tout un petit déjeuner généreux.

Un grand merci à la municipalité de Villers  qui nous a accueilli si gentiment.

Mais il fallait bien partir...

Nous sommes remontés sur Montataire en traversant le bois Saint Michel, où finalement, malgré toute la pluie tombée les jours d'avant, le chemin n'était pas si mauvais que ca, heureusement pour nous...

Nous attendait aux étangs de Montataire, notre équipe d'intendance avec Vincent , sa famille, Raymond et Daniel. Bien sur ils avaient tout prévu, y compris les bâches pour que nous puissions nous installer sur l'herbe pour pique niquer.

Avant de repartir, Daniel nous a fait une présentation du bassin creillois avec  ses grandes industries dont l'industrie filaire, il nous a parlé de l'ancienne ENP de Creil, bâtiment qui nous longerons et qui maintenant est complètement à l'abandon et nous a présenté La Clouterie, dernière usine qui fabrique des clous de haut de gamme que nous visiterons en fin d'après midi.

Nous sommes donc repartis en longeant le Thérain pour rejoindre le centre ville de Montataire et remonter sur le château. Avant d'arriver à l'église, nous sommes passés à côté de la dernière maison troglodyte où a séjourner Pierre l'Hermite - Pierre d'Achery et qui fut occupée jusqu'en  1980.

La deuxième bonne surprise de cette journée a été de trouver la collégiale Notre Dame ouverte et de pouvoir la visiter.

Nous sommes redescendus ensuite sur les anciens quartiers ouvriers de Montataire en empruntant la sente panoramique pour rejoindre la nouvelle voie verte et remonter sur la Clouterie, usine classée patrimoine vivant et fonctionnant toujours à l'identique depuis 1888, mais avec malheureusement une équipe très réduite. Cette usine fabrique pas moins de 2800 références de clous, utilisés dans tous les secteurs de l'artisanat et de l'industrie. Ces clous sont fabriqués sur les mêmes machines créées par M. Rivierre.

Nous repartirons pour finir notre journée dans le parc de la Mairie de Creil pour le pot de l'amitié.

Alain, notre célèbre conteur d'histoires, même si il ne pouvait pas marcher était de la partie. C'est l'André de Francine qui l'a co-voituré sur les 2 jours, pour nous rejoindre à différents endroits et nous raconter ses fameuses histoires...

Pour le samedi, c'est la Vallée de l'Automne qui était au programme cette année.

Nous sommes partis de Morienval après un petit déjeuner royal avec le fameux pain d'épices d'André et Francine, et cette année ils avaient mis les bouchées doubles avec plein de gourmandises...

Nous sommes allés à Fresnoy-la Rivière pour traverser une première fois, l'Automne, sommes descendus sur le Moulin de Morcourt pour remonter sur Béthancourt en Valois et avons pu admirer l'église avec son magnifique portail à galbe à 6 rentrants. Nous avons retraversé l'Automne par un tout petit pont de fer, pour rejoindre Orrouy, faire une pause devant le château où était le poste de Commandement du Général Estienne, "Père" des Chars du champ de Champlieu pendant la 1re guerre mondiale.

Puis après une petit crochet sur les hauteurs d'Orrouy, nous sommes redescendus sur Glaignes en franchissant une dernière fois l'Automne au niveau du joli moulin d'Orrouy. A Glaignes, nous avons pique-niqué à côté de la lanterne des morts. Au XIIe siècle, ces lanternes que l'on allumait au crépuscule étaient destinées à guider les âmes des disparus. Celle ci a peut être été construite à cause d'une survivance religieuse, un besoin de protéger l'âme des enfants de Glaignes, de les guider car tous sont morts sur les champs de bataille, mais surtout pour écarter à tout jamais cette épidémie qu'on appelle guerre...

Après un pique nique servi par notre équipe d'intendance, Vincent, sa famille et Raymond, nous sommes montés à la petite église de Glaignes pour descendre ensuite sur Crêpy. Nous sommes arrivés sur Crêpy avec un très beau point de vue sur les remparts de la ville, sommes remontés jusqu'au château où est installé le musée de l'archerie et celui des Arts Sacrés que nous avons visité. Quel beau musée, mériterait que l'on s'y arrête plus longtemps, avec cette collection s'étendant de la préhistoire jusqu'aux arcs des champions olympiques et qui évoque la présence de l'arc sur tous les continents. Les salles hautes du château abritent elles, une riche collection d'art sacré. Puis nous avons rejoint notre bus en passant par la magnifique église Saint Denis.

De retour à Morienval, il a fallu attendre la fin de la messe de mariage pour en visiter la magnifique abbaye avec Mme Christine Dumont de l'association la Croisée d'Ogives. Un grand merci à cette personne pour sa présentation à la fois intéressante et pleine de petites anecdotes.